La finance publique : qu’est-ce que c’est ? 

 

La finance est un domaine assez vaste. En ce qui concerne la finance publique, elle se rapporte essentiellement à des décisions budgétaires. Ces décisions budgétaires concernent essentiellement les dépenses publiques. La notion de finance publique fait appel à de nombreuses approches. Voici le sens que l’on peut donner à l’expression finance publique.

La notion de finance publique

La notion de finance publique regroupe essentiellement toutes les finances de toutes les personnes de droit public. Il s’agit principalement des finances de l’État, des communes, des départements, des établissements publics et des régions. La finance publique répond à un critère organique. Les activités de personnes publiques ne sont pas prises en compte. Il suffit qu’il soit des personnes de droit public. La notion de finance publique fait également appel aux organes dont l’activité principale consiste à effectuer des opérations à partir de ressources provenant des prélèvements obligatoires. Les activités commerciales et industrielles des personnes publiques ne sont pas concernées. Il faut retenir tout simplement que les finances publiques représentent les finances de l’ensemble du secteur public. 

Les composantes et caractéristiques des finances publiques

Les finances publiques sont généralement définies à parties de quatre différentes composantes. Il s’agit des dépenses, des recettes, du solde et des dettes. Cet ensemble couvre le champ des administrations publiques locales, de l’État, des administrations de sécurité sociale et des organes divers d’administration centrale. Pour les opérations budgétaires générales, annexes et les comptes spéciaux, c’est l’État qui en a le monopole. Le bon fonctionnement des organes divers d’administration centrale est assuré par les subventions de l’État, les affectations et les recettes votées par la loi de finances. L’ensemble de ces composantes représente les caractéristiques des finances publiques. C’est grâce au respect des règles de finance publique en vigueur que l’État arrive à jouer pleinement son rôle.